Les gaffes à éviter lors de l’entretien annuel

Le mois de janvier est souvent synonyme d’entretien annuel entre le collaborateur et le manager. Il est souvent appelé entretien d’évolution, de développement ou encore d’évaluation.

Passer un tel entretien n’est pas souvent une partie de plaisir pour l’employé qui ressent stress, émotion et crainte. Comment en faire un moment utile, agréable et porteur de développement ?

  • Etre clair et transparent sur ce qu’on va faire pendant et après l’entretien.
  • Eviter de penser connaître l’intention derrière le comportement de la personne. Par exemple, il ne m’a pas dit cela car il veut me cacher des choses.
  • Développer une écoute active en posant des questions, en reformulant ce que le collaborateur a dit, en évitant les mots parasites tels que « toujours », « jamais », « à chaque fois ».
  • Garder à l’esprit que l’on est là pour faire évoluer la relation et non pour régler des comptes. Car une équipe qui fonctionne bien au niveau relationnel est en condition pour obtenir de bons résultats.

La clé du succès ?

Dans toute communication, mettez principalement l’accent sur le sens c’est-à-dire le « pourquoi » et le « vers quoi ». Et garder à l’esprit que ce n’est pas de la justification mais de la communication.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *